Saint Martin en Bresse
Menu
Le moulin de Gabrot

Le moulin de Gabrot

By In Découverte On 4 septembre 2015


Le bâtiment principal, qui abrite logis, grange, étable et salle des meules, a été construit au 19e siècle.

La porcherie, située en vis-à-vis, construite en carreaux de terre cuite et “tuiles mureuses” alternés, n’est pas antérieure au 20e siècle.

Sa couverture est constituée de tuiles mécaniques jaunes et rouges provenant de Chalon et de Navilly, marquées respectivement, “Bourgogne supérieure” (tuiles jaunes), “Tuilerie Chalon” (tuiles rouges) et “Tuilerie du canton de Verdun. JACOB Frères & fils Breveté SGDG à Navilly Saône et Loire” (tuiles rouges).

Localisation : 

Cet ancien moulin à eau, mu par le ruisseau de la Cosne, est isolé au sud-est de la commune. Il est situé en contrebas de la route qui le dessert, cette dernière le séparant de l’Etang de Gabrot qui alimente les eaux de la Cosne.

Le bâtiment allongé du moulin est construit en pans de bois à remplissage de briques partiellement enduit.

Il abrite sous le même toit, débordant sur les deux gouttereaux, d’est en ouest, la salle des meules, un logis double (deux portes d’entrée), et une grange entre deux étables (une étable à vaches et une étable à chevaux ?).

Un four à pain en saillie, couvert d’un toit en bâtière, à l’arrière de la salle des meules vient compléter l’édifice.

Une souillarde, sous appentis, adossée au gouttereau postérieur du logis peut également être remarquée ainsi qu’une porcherie, protégée par un toit à longs-pans asymétriques implantée devant le logis.

Au centre, un puits à mur de margelle circulaire en brique, margelle et superstructure en pierre de taille, à rouleau, trouve sa place entre le bâtiment du moulin et la porcherie.

Vous pourrez également admirer :

  • les refends en pans de bois à remplissage de briques enduit entre chaque corps, ou “traits”.
  • le pan de bois qui sépare l’étable de la grange, rempli par des “carrons”
  • le sol de l’étable droite prise dans le volume de la grange, constitué d’un hérisson de tuiles posées debout.
  • deux meules dormantes, encore en place, qui ont été conservées, les meules mobiles ayant été entreposées sur chant.

UA-68828270-2